Offenbach Edition Keck


Bien que le Galop Infernal d’Orphée aux Enfers ou la Barcarolle des Contes d’Hoffmann soient aujourd’hui connus de tous, Offenbach n’en reste pas moins un compositeur totalement méconnu. Victime de préjugés tenaces construits sur de nombreuses légendes, ce compositeur a été pendant longtemps injustement méprisé. Il faut dire que des traditions de mauvais gout, dont on a voulu lui faire endosser la paternité, ont entachés au fil des ans son œuvre : le French Cancan est né 20 ans après sa mort, et la Gaité Parisienne n’est qu’un pastiche vulgairement orchestré en 1938 pour les Ballets Russes.

Pourtant, Offenbach est un des compositeurs les plus géniaux du dix-neuvième siècle. Véritable inventeur de l’opéra-bouffe français, le catalogue de son oeuvre ne comporte pas moins de 600 numéros : plus de 130 œuvres théatrales (un grand opéra romantique, Die Rheinnixen, des opéras-comiques, des opéra-bouffes, des opérettes, de la musique de scène), des oratorios, des cantates, mais aussi des concertos, des œuvres symphoniques, de la musique sacrée, de la musique de chambre, de la musique de danse, des mélodies, etc.. Un grand nombre d’œuvres d’Offenbach sont encore inédites, et la quasi-totalité des partitions originales publiées au siècle dernier ne sont plus du tout disponibles. Rendre enfin accessibles des trésors musicaux injustement négligés, c’est le but que s’est donnée l’OEK.